Famille

Gilets jaunes #E101

1Malheur à ces législateurs |qui édictent des lois iniques,
et à ceux qui rédigent |des décrets qui engendrent la misère,
2pour refuser aux miséreux |que justice leur soit rendue,
pour priver de leur droit |les pauvres de mon peuple,
pour dépouiller les veuves,
et pour piller les orphelins.
3Que ferez-vous au jour |du règlement de comptes,
lorsque la destruction |viendra sur vous de loin ?
Vers qui donc fuirez-vous |pour avoir du secours ?
Et où cacherez-vous |l’amas de vos richesses ?
4Il ne restera rien à faire |sinon se courber sous le joug |parmi les prisonniers
ou tomber parmi les victimes.
La Bible, Esaïe 10. 1-3, traduction du Semeu
Je ne peux qu’être pour des taxes sur les carburants étant donné le changement climatique mais ce gouvernement a dressé tout le monde contre tout le monde :
  • les fonctionnaires sont les privilégiés (les concours sont ouverts à tous),
  • les retraités sont les privilégiés,
  • ceux qui prennent les lignes de train par rentable,
  • ceux qui prennent leur voiture à combustion (rappellez moi la différence de prix à l’achat combustion/électrique pour une voiture qui ne permet pas de partir en vacances)
  • les agriculteurs sont des empoisonneurs,
  • ceux qui ont besoin de minima sociaux,
  • ceux qui se font soigner et remboursé par la sécu qui coûtent trop cher
  • ceux qui les soignent qui ne savent pas s’organiser
  • … sauf les plus riches, dont la richesse a été multiplié par 7 depuis 20 ans. Eux ils faut les arroser, on ne les rémunère pas encore à leur juste valeur, et s’ils s’en vont avec pognon, au lieu de leur envoyer la police on décide que finalement on le leur doit bien !?! Comment s’étonner que le peuple soit dans la rue.
  • … sauf les députés qui peuvent empocher plus de 5000€ net par mois pour voter oui car ils doivent tout au président, d’ailleurs ils n’ont même pas besoin d’être là.
#E101 comme Esaïe 10.1 et il se trouve que c’est aussi Economie 101, cours d’économie de base en anglais US: la justice est la base d’une société qui fonctionne.

Visite au Futuroscope

Un grand parc pour grands à améliorer pour les petits. Il faudra notamment alterner les attractions généralement interdites aux jeunes enfants et les spectacles où tout le monde est bienvenu (point de vue de Papa de 4, 2-8 ans).

Bilan sur les attractions

La VR avec Sébastien Loeb est immersive (attention quand même au mal de voiture, il conduit comme un champion du monde de rallye), “Danse avec les robots” est quand même un peu tarré ce sont des bras robotisés d’usine qui vous tournent dans tous les sens… Le programme 3 peu vous esquinter. Dynamic secoue bien aussi. Le voyage extraordinaire est très beau mais sans grand rapport avec la file d’attente, surtout avec le hall d’entrée flippant pour mon fils de 5 ans a failli passer à côté d’un super voyage…
“Choc cosmique” est d’un calme reposant malgré son nom, parfait pour requinquer toute la famille de ses émotions. “Le monde de l’invisible” est étonnant et magnifique. “Dans les yeux de Thomas Pesqier” en Imax présente de manière saisissante le quotidien en apesanteur de l’ISS (á propos d’apesanteur, pour les grands, ne pas rater le toboggan “chute libre” de l’Arena qui offre une de demi seconde de quasi apesanteur !). La Vienne dynamique est sympa et surtout précédée du magnifique pré spectacle du rideau d’eau mobile. Illusio donne à voir en quelques minutes un authentique spectacle de magie qui ravira tout le monde. La forge aux étoiles est esthétique (audio et visuel) et vaut le couché tardif (mais pas la bronchite, venez couverts). Des divers cinémas 3D, plus ou moins agités, studio 16 et son “fils du Big foot” a ma préférence pour une 3D lumineuse et soignée. Même si les toiles d’araignées d’Arthur et les minimoys sont très réussies…

Recommendations générales :

– destination possible pour un jour froid et/ou pluvieux car beaucoup d’activités en intérieur. Prévoir tout de même de bonnes chaussures ou des bottes car les flaques ne manquent pas. Plusieurs attractions ferment cependant (monde des enfants (dont graines de pilotes etc.), gyrotour, forge aux étoiles, et même les grands toboggans de l’Arena qui ne glissent pas bien avec l’humidité…
– profitez des queues et pré spectacles souvent très soignés
– marchez. Beaucoup. D’abord les attractions sont assez regroupées par type, donc pour varier les plaisirs il faut passer d’une zone à l’autre et puis ça réveille tout le corps entre deux attractions plus ou moins virtuelles.
– ok, les petites histoires des attractions sont nulles (même pour mon gars de 8 ans) et sauver le monde en 1mn 30 à chaque attraction c’est un tantinet lassant, faites en du second degré…
– se jeter sur les “fat boy”, gros coussins d’extérieur (en mettre plusieurs verticaux les uns contre les autres c’est plus confortable)
– les moins de 5 ans risquent de s’ennuyer sec, même les aires de jeux en extérieurs sont plutôt pensées 5 voir 8 ans et plus. Les files d’attente sont régulièrement interdites aux enfants non autorisés dans l’attraction ce qui sépare inutilement la famille souvent pendant plus d’une demi heure. C’est d’autant plus dommage que les files d’attente sont ludiques, souvent très adaptées aux plus petits et qu’on y passe un certain temps ! De toute façon il y a aussi du personnel et des sorties de file à l’entrée des attractions… Intransigeance incompréhensible venant visiblement de haut. Et non, la contremarque permettant de faire passer rapidement le parent qui reste avec un enfant en bas âge n’est pas un effort pour les petits mais pour les parents.
– vu les restrictions si dessus oubliez l’idée d’une visite avec un jeune enfant, un grand et un adulte. Le grand devant faire des queues de 40mn seul va pas en garder de bons souvenirs. Et le petit obliger d’attendre à la sortie en permanence mon plus.

Conclusion

  1. Un très beau parc où toute la famille gardera de bons souvenirs mais où il y a des efforts (simple) å faire pour les plus petits et les familles mono parentales (pour la vie ou pour la journée). Je me demande quand même si ils ne se tirent pas sérieusement une balle dans le pied en étant aussi tourné vers les grands enfants/ados tout en forçant le côté “petite histoire à chaque attraction” tout de même assez gnangnan pour des ados.